masthead rev

    

Bulletin de CPNN, 1er août 2016

 

ÉDUCATION À LA PAIX AUTOUR DU MONDE

Histoire ne se reflète pas toujours dans les titres des médias. Parfois, il s’agit de sujets dont le développement est lent - des événements qui ne sont pas considérés comme dignes d'intérêt - qui s’accumulent et changent le cours de l'histoire. Un bon exemple est le progrès constaté dans l'éducation à la paix, que nous saluons dans le bulletin de ce mois-ci.

Le site Internet de la "Campagne mondiale pour l'éducation pour la paix" nous donne une bonne vision sur l'étendue de l'éducation à la paix dans le monde d'aujourd'hui. On peut commencer simplement avec la liste de leurs organisations de parrainage, locales et nationales qui viennent de plus de 50 pays et des six continents.

Ce mois-ci, nous présentons de récents articles repris par la Campagne mondiale pour l'éducation à la paix, venant du Myanmar, de la Bosnie, du Royaume-Uni, du Rwanda, de laGéorgie, des États-Unis et des Seychelles.

Au Myanmar, le Ministère de l'éducation et l'UNESCO mettent en œuvre conjointement le projet «Education pour la paix et le développement dans le Nord de l'État de Rakhine". Les enseignants, les directeurs et les responsables de l'éducation ont été formés specifiquement pour la paix et pour la transformation des conflits.

En Bosnie, le "United World Colleges de Mostar" célèbre son 10e anniversaire. UWC Mostar était la première école pour des élèves venant de toutes les régions de l’ex-Yougoslavie, où l’enseignment est prodigué de façon non segrégationiste.

Dans le Royaume Uni, les Quakers tiendront une conférence nationale pour les enseignants, afin d'apprendre aux élèves à gérer les conflits de manière constructive et à développer l'esprit critique. Les éducatrices de plus de 80 écoles à travers la Grande-Bretagne participeront à l'apprentissage à la paix au "Friends House" à Londres.

Le programme d'éducation à la paix du Rwanda arrive à sa fin après trois ans de construction de paix durable dans les communautés à travers le pays. La conclusion sera marquée par une "Semaine de la paix" qui comprend diverses activités visant à partager le succès du programme et d'encourager tous les Rwandais à être champions de la paix dans leur propre village et dans leur famille.

En Géorgie, le Forum européen interculturel vient de finaliser le rapport de son premier cours de formation dans le cadre du programme «éducation à la paix - développement des compétences dans le domaine de la jeunesse." Le but est de permettre aux jeunes de devenir des agents pro-actifs du changement pacifique par le biais des initiatives communautaires locales traitant des conflits sociaux.

Aux Etats-Unis, le Commission de la paix de Ashland, en Oregon, travaille avec les écoles de la ville. Leur programme "MindUp" qui offre des outils d'éducation à la paix, encouragent principalement l’écoute, la compassion et la compréhension. Le Centre "Resolve" pour la résolution des conflicts et la justice réparatrice, basé à Medford, y est aussi impliqué.

L'Université des Seychelles a annoncé qu'elle envisageait de mettre en place un centre international d'études pour la paix et la diplomatie avec les conseils et l'expérience du président fondateur des Seychelles, Sir James Mancham. Le professeur d'études de paix proposé sera à la fois le leadership académique et le formateur en compétences des négociateurs. Ce centre de l'information sera aussi un lieu de rencontre pour les praticiens et les chercheurs. Les conférences seront une caractéristique des activités du centre. Sous les auspices de la UniSey, proposera une maîtrise en études de la paix pour les étudiants locaux et internationaux, ainsi que des possibilités de recherches doctorales et post-doctorales.

Juste pour terminer notre tour du monde, nous mentionnerons quatre autres articles récents de CPNN sur les progrès dans l'éducation de la paix en Colombie, au Brésil, Japon et Côte-d’Ivoire.

Le ministre Colombien de l’éducation, Gina Parody, parlant à la réunion des secrétaires de l'éducation à travers le pays, les a invités à développer un nouvel enseignement pour préprer les enfants et les jeunes dans la consolidation de la paix. Elle déclare, «Pour la première fois, le gouvernement a alloué un budget plus important pour l'éducation de nos enfants et des jeunes que le budget pour la guerre. Nous sommes convaincus que c'est dans les salles de classe que la nouvelle génération va commencer à réécrire l'histoire de la Colombie en tant que pays en paix ".

A São Vicente, Brésil, une équipe d'éducateurs mène un programme de formation pour l'éducation à la paix concernant les professionnels de toutes les unités de l'éducation publique en partenariat avec le Ministre de l’éducation.

A Hiroshima, Japon, le reseau "Mayors for Peace" organise en partenariat avec la Fondation de Paix et Culture et l'Université d'Hiroshima, un programme d'été qui fournit aux étudiants une compréhension générale de la nature et des attributs de la guerre et de la paix. Le programme éclaire divers aspects des expériences de guerre, y compris le bombardement atomique d'Hiroshima, et, en même temps, il explore des questions contemporaines liées à la paix dans le monde à l'ère de la mondialisation

A Yamoussoukro, Côte-d’Ivoire, le directeur adjoint pour l'Afrique de l’UNESCO, Edouard Firmin Matoko a annoncé la création d'une école pour la culture de la paix. Appelé le «centre panafricain de recherche et de formation de haut niveau à la culture de la paix», son objectif sera «le renforcement des capacités des décideurs aux valeurs de la paix et de la citoyenneté ».

Enfin, il existe deux grands événements à venir où les éducateurs de la paix et les autres personnes intéressées par la paix, sont invités à venir et à faire de nouveaux contacts. Le Congrès du Bureau international de la paix, le plus ancien réseau de la paix mondiale, fondée en 1891-1892, aura lieu à la fin de Septembre de cette année à Berlin, tandis que la 9ème conférence internationale du Réseau international des musées pour la paix aura lieu à Belfast en Avril 2017.

* * * * *

Si vous ne voyez pas les photos, cliquez ici pour la version internet.
Cliquez ici pour le bulletin en anglais ou ici pour le bulletin en espagnol.

 

ÉDUCATION POUR LA PAIX

The Global Campaign for Peace Education

ÉGALITÉ HOMMES/FEMMES

Tunisia moves closer to achieving gender equality in politics

LIBERTÉ DE L’INFORMATION

Culture de la Paix: Jeunesse Africaine et Créations Artistiques

DROITS DE L’HOMME

Malaysia: Tenaganita Still Fighting for Women Workers’ Rights, 25 Years On

 

 

TOLÉRANCE ET SOLIDARITÉ

Petition: La Paix par un Autre Chemin

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Afrique: Développement durable : L’avenir des terroirs est dans l’énergie verte

DÉSARMEMENT ET SÉCURITÉ

Florianópolis, Brazil: World Peace Forum: a space to build a better world

PARTICIPATION DÉMOCRATIQUE

Londrina, Brazil: Fifth Municipal Conference on Culture of Peace